lundi 10 septembre 2012

La station de Bonneval sur Arc

La station de Bonneval sur Arc appartient aux stations-villages qui conservent un charme certain. Cela se confirme lorsque l'on apprend que la station est membre de l'Association des Plus Beaux Villages de France et Site Classé.


C'est une station préservée, dans un site grandiose face au Parc National de la Vanoise, certes pas très grande (25km de pistes) mais attractive par ses 1200 mètres de dénivelée, entre 1800 et 3000 mètres d'altitude.

Les activités :
- Le ski alpin : 25 km de pistes, de la verte à la noire.
- Le snowboard
- Le ski de randonnée : avec des cours auprès de l'ESF, des sorties en journée ou sur plusieurs jours avec nuitée en refuge.
- Le ski hors-piste avec transfert à Val d'Isère en hélicoptère et un retour par le Col de l'Iseran en hors-piste.
- Les raquettes : 5 km de parcours damé et d'autres parcours balisés à partir du plateau de Bessans, à 4 km.
- Les randonnées pédestres : sur des sentiers balisés
- L'escalade : de nombreuses cascades de glace se prêtent à cette activité.

Les commerces :
- Un restaurant d'altitude
- Des bars et restaurants
- Des commerces et boutiques
- Et 1 SHERPA bien sûr !

Supermarché Sherpa Bonneval

L'hébergement : de l'hôtel à la chambres d'hôtes en passant par les refuges et les gîtes d'étape.

Les animations :
- Descentes aux flambeaux chaque semaine
- Programme d'animations hebdomadaire

L'ambiance : familiale, authentique, préservée.

Un peu d'histoire...

C'est au IXème siècle que l'on rencontre pour la première fois le nom du village de Bonneval ou, pour être exact de "Bonavallis". Ce nom évolue au fil des siècles et donne finalement le nom de Bonneval-sur-Arc que l'on connaît actuellement.
On lui attribue la signification de "Bonne Vallée", la vallée fertile.

L'Abbaye Saint Florentin, fondée en 857 par Charles, roi de Provence et Foulques, est très certainement à l'origine de la création du village. En effet, on imagine facilement que la première communauté s'est installée à proximité de ce lieu de culte et de vie.




La cité s'organise et assure sa défense grâce aux fossés et aux palissades en bois. Puis de puissantes fortifications apparaissent, avec 7 portes, dont la porte Saint Roch et la porte de Boisville que l'on voit encore aujourd'hui.
Au gré des rues du village, on découvre les jolies bâtisses du XIII ème siècle et l'église Notre-Dame achevée à la même époque. Le clocher sera ajouté plus tard.
Les guerres de Religion, l'inondation de 1665 et la Révolution malmènent le village qui perd plusieurs de ses portes et de ses bâtiments.
Au début du XXème siècle, on reconstruit des ponts, des maisons bourgeoises, une école... et on restaure l'église Notre Dame. Depuis 1950, Bonneval s'étend peu à peu et les infrastructures se développent (piscine, salle des sports, immeubles, maisons individuelles...).
Aujourd'hui, la commune recherche un équilibre autour de son activité touristique.
Sources :